Nous contacter  
  
  •  

  • Evénements de l'histoire des courses de chevaux en France

  • 31
    Le Sultan du Maroc Sidi Mohammed Ben-Youssef à Paris
    En blanc le Sultan du Maroc, avec lui, le Président de la République Française M. Albert Lebrun.

    Le Grand Prix de Paris 1939 fut, pour le Président de la République Française M. Albert Lebrun, le jour où il reçu, sur l'hippodrome de Longchamp, Sidi Mohammed Ben-Youssef Sultan du Maroc.

    Cette réunion où étaient, également présents, le duc et la duchesse de Windsor, a été l'occasion, pour deux habitantes de Neung-sur-Beuvron, de perçevoir, grâce à un ticket du sweepstake (1), spécialement émis pour le Grand Prix de Paris, et dont la série était attribuée au cheval de M. Marcel Boussac, Pharis, vainqueur de cette épreuve, le gros lot d'un montant de 600.000 Francs.

    Durant les mois de juin et juillet 1945 le Sultan du Maroc, Sidi Mohammed Ben Youssef, fut de nouveau en France, convié, cette fois-ci, par le général de Gaulle.

    Il assista au défilé des troupes de la France Libre le 18 juin de cette même année.

    Le lendemain, le général, en tant que Président du Gouvernement Provisoire de la République Française, lui décerna la Croix de la Libération.

    (1) Loterie dont les prix étaient attribués en fonction du tirage d'un numéro de billet lui même dépendant d'une série relative au nom de l'un des chevaux participants à la course.

    32
    Arrêt des courses en 1939

    Au cours du mois de septembre 1939, l' arrêt des courses Françaises fut, en raison des événements, décidé pour une période indéterminée.

    33
    Réquisition du terrain des Aigles à Chantilly

    Du 28 août 1939 au 6 juin 1940, le terrain d'entrainement des Aigles, à Chantilly, est réquisitionné et devient un aérodrome militaire.

    Un groupe de chasse composé de vingt-cinq appareils et d'une centaine d'hommes s'y installe.

    La piste Rodosto (ligne droite centrale) sert pour le décollage des avions qui sont garés sous les arbres.

    Les quatres immenses réservoirs d'eau deviennent des postes de guêt.

    Durant cette période, l'entrainement des chevaux s'éffectue sur l'hippodrome, sur la piste des Lions et sur les terrains de Lamorlaye.

    0102030405060708091011121314151617181920212223242526
  • 2 commentaires sans illustration !
  • Références 31 à 33 sur 76 commentaires
  • Il y a actuellement 6 visiteurs connectés sur carphaz.com
    Page visitée avec : CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)